Les offrandes au chef du village

chef-villageAu Burkina Faso, les villages dans les hautes herbes sont gérés par un chef de village. Le chef n’est pas élu par les gens du village : il impose son pouvoir par la force. Pour faire peur, il s’entoure d’une équipe de jeunes gens du village au physique imposant.

Les gens du village doivent donner au chef une partie de leurs récoltes chaque année. Le chef en remet une partie à ses 5 ou 6 gardes du corps. C’est comme cela qu’il s’assure de leur fidélité. De plus, en accumulant des biens, le chef du village devient encore plus puissant. Ainsi, il peut demeurer plus longtemps le chef de son village.

Pour rentrer au village, il faut aller rencontrer le chef. Plus les touristes attendent, plus le chef se sent important. Si les touristes ne lui donnent rien, le chef les chasse du village. Pour s’assurer de leur sécurité, les touristes offrent des petits cadeaux comme de l’argent, une boisson, des bonbons ou du chocolat au chef du village.

Ce n’est pas facile d’être des touristes au Burkina Faso!

chef-village2
Richard Desjardins et Renée Audet en compagnie du chef d’un village

Par Natan et Océane, journalistes en herbe
École de l’Arc-en-Ciel, St-François-Xavier-de-Brompton

Source : Richard Desjardins, notre expert du Burkina Faso suite à ses voyages en Afrique.