L’art, la fierté des Burkinabés

Dans le monde il y a plusieurs pays qui ne sont pas très connus.  Aujourd’hui, nous allons vous parler du Burkina Faso et plus précisément, de l’art qui s’y trouve. Saviez-vous que même si le Burkina Faso est très pauvre, c’est là que le cinéma est le plus développé en Afrique?  Ce texte va explorer trois sujets : le musée national, la danse et le cinéma.

Le musée nationalBüffelmaske_Burkina_Faso_Museum_Rietberg_RAF_351
Premièrement, le musée national a été construit en 1962.  On le retrouve à Ouagadougou. En juillet 1999, une équipe de direction a été créée pour mener le projet jusqu’au bout. Une des premières pierres du musée national a été posée par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme le 23 octobre 2000. On peut trouver plusieurs œuvres d’art de la région dans ce musée comme des masques impressionnants.

La danse
Deuxièmement, les Burkinabés dansent surtout un style en particulier : la danse contemporaine. Ceux-ci ont plusieurs troupes de danses. De plus, chaque communauté et chaque région à ses propres danses traditionnelles. Voici certaines sortes de danses : Warba Kaya, Kigba et Limaga. La danse est si populaire qu’il  y a même un festival de danse à Ouagadougou.

Le cinéma
Troisièmement, le cinéma est plus développé au Burkina Faso, car il y a le festival nommé Fespaco. Son nom complet est : festival panafricain du cinéma et de la télé de Ouagadougou. De plus, au Burkina Faso on compte moins de dix salles de cinéma qui sont toutes dans cette capitale. L’une d’entre elles fonctionne à l’énergie solaire!

Voici la nouvelle diffusée par AfricaNews:

En conclusion, le Burkina Faso peut être fier de la richesse de son art.  Pour en apprendre plus sur ce merveilleux pays, vous pouvez lire les autres articles de ce site!


Par Samuel,  Médérik et Océanne, journalistes en herbe
École Notre-Dame-de-Montjoie, Racine

Sources : Wikipédia, la voix du monde, YouTube, ambaraFrance et Vexlibération