L’agriculture au Burkina Faso

Saviez-vous qu’environ 75 % des travailleurs au Burkina Faso sont des agriculteurs? Voici plus d’informations sur le secteur de l’agriculture de ce pays.

Produits cultivésobjet21c

L’agriculture est un secteur important de l’économie des Burkinabés : elle contribue pour 35 % à 40 % du PIB (le PIB est la valeur de la production totale à l’intérieur d’un pays). La production agricole est dominée par les céréales (sorgho, mil, mais et riz), le coton, l’arboriculture et le maraîchage qui occupent aussi une place non négligeable.  Les principales productions maraîchères sont la mangue, la banane, la papaye, la pomme-cajou (noix de cajou) et les agrumes. Notons également la culture du sésame. En 2012, la production de sésame était de 60 000 tonnes. Les Burkinabés entreposent leurs récoltes de petites huttes appelés greniers.

Le coton photo_de_la_une

De plus, le Burkina Faso est le plus grand producteur de coton de toute l’Afrique. Le coton est cultivé dans l’ensemble du pays, sauf dans la zone sahélienne du nord. La production de coton graines pour l’année 2013-2014 est estimée à 760 000 tonnes.

Les terres

Les terres à vocation agricoles sont estimées à 11,8 millions d’hectares, mais seulement 5,7 millions d’hectares sont cultivés. Les agriculteurs burkinabés ont reconquis environ 300 000 hectares de terre infertile grâce à l’adoption de méthodes d’agriculture durable.  Malgré tout, encore aujourd’hui, les techniques employées par les agriculteurs ne sont pas efficaces, car elles sont archaïques et la météo n’est pas toujours de leur côté.

Saisons sèche et des pluies

Parlant de météo, il y a deux saisons au Burkina Faso : la saison des pluies et la saison sèche. La saison des pluies est la plus importante pour les agriculteurs. Toutefois, elle ne dure environ que 4 mois, c’est-à-dire de mai à septembre pour atteindre son maximum en août. Il y a en moyenne 1000 mm de pluie au sud durant cette saison et il fait entre 20⁰c à 30⁰c. La saison sèche dure environ 8 mois,  du mois d’octobre jusqu’à la fin avril. Cette période est la meilleure pour les touristes assoiffés de soleil, mais n’est pas du tout la meilleure pour les agriculteurs. Durant cette saison, il n’y a pas de précipitation et la température est élevée. En effet, elle monte jusqu’à 40⁰c.

En conclusion, le Burkina Faso est peut-être le deuxième pays le plus pauvre au monde, mais il a quand même beaucoup de richesses comme le coton et beaucoup d’autres produits agricoles.


Par Nicolas, Miguël et Maël, journalistes en herbe.
École Notre-Dame-de-Bonsecours, Bonsecours

Sources :

Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_au_Burkina_Faso
Planète-Burkina : http://www.planete-burkina.com/agriculture_burkina.php
Vikidia : https://fr.vikidia.org/wiki/Burkina_Faso#.C3.89conomie